CAPN du 18 décembre : victoire des élus du SNES

Les commissaires du SNES National ont défendu les collègues de la Polynésie en CAPN. Ainsi les changements d’échelon ont pu être effectués dans le respect du barème mais c’est surtout dans la contestation des abus des notations administratives que nos élus ont obtenu gain de cause. Causes justes lorsqu’une collègue n’obtient pas d’augmentation en raison d’arrêts liés à la grossesse et signifiés sur sa notice administrative, lorsque l’appréciation du chef d’établissement fait place à l’animosité subjective, lorsque les collègues refusent les HSA disproportionnées imposées pour pallier les déficiences de l’administration qui n’a pas affecté les professeurs nécessaires sur poste, lorsqu’une notation administrative d’entrée dans le corps est autoritairement fixée au plus bas alors même que la qualité de service est reconnu.
Cette CAP pour le corps des certifiés a été la dernière au niveau national, dorénavant la carrière sera défendue par les élus locaux du SNES qui est largement majoritaire depuis les élections de décembre.

Mouvement vers la Polynésie 2015

Les travaux préparatoires à la CCP mouvement 2015 commenceront fin janvier. Pour suivre le dossier des collègues, les commissaires du SNES ont besoin du double du dossier de candidature SIAT accompagné de la fiche syndicale ainsi qu’une adresse mail.

Les collègues RAD 2013 n’ont pas cette année la possibilité de participer au mouvement. En effet, un TA établit les 2 années de service nécessaires pour postuler à compter du 1er septembre 2013 et comme 2 années communes et non scolaires.

Marche de solidarité nationale : dimanche 11 décembre 10h à Tarahoi

Communiqué du SNES National : 
7/01/2015

Comment dire notre émotion après la fusillade tragique du siège de Charlie Hebdo ? Armes à feu contre crayons, cet attentat contre la liberté d’expression, contre des personnes qui la défendent, est effroyable.

Avec la FSU, le SNES a exprimé toute sa solidarité avec les victimes et les personnels de Charlie Hebdo, a participé au rassemblement de la place de la République à Paris hier, et a présenté ses condoléances aux familles des victimes. Il demande que toute la lumière soit faite sur cet attentat odieux.

En tant qu’éducateurs, nous avons une responsabilité particulière vis-à-vis des jeunes que nous formons. La société dans laquelle nous vivons et que nous construisons ensemble repose sur des valeurs de respect des autres, de liberté, de démocratie, de laïcité qu’il nous faut aujourd’hui défendre face à l’obscurantisme.

Le SNES-FSU appelle tous les personnels à participer aux diverses marches et rassemblements organisés pour manifester notre solidarité avec les victimes et leurs proches, soutenir la rédaction de Charlie hebdo et défendre les valeurs de la République.

Communiqué FSU
Les Lilas le 7 janvier 2014

La FSU dénonce l’attentat abominable commis aujourd’hui contre Charlie Hebdo

La FSU dénonce l’attentat abominable commis aujourd’hui contre Charlie Hebdo.
Elle exprime toute sa solidarité avec les victimes et les personnels de Charlie Hebdo.
Elle présente ses condoléances aux familles des victimes.
A l’heure actuelle ce sont douze personnes, journalistes, policiers, qui payent de leur vie le droit à l’expression.
Les démocrates, quelles que soient leurs convictions philosophiques ou religieuses, ne doivent pas laisser notre société s’enfoncer dans la violence et l’obscurantisme. Ils doivent se rassembler autour des valeurs de notre République.
La FSU demande que toute la lumière soit faite sur cet attentat odieux.
C’est bien la tolérance, la liberté, la démocratie, la laïcité et le vivre ensemble qui sont en jeu.
Ce sont ces principes que la FSU appelle à défendre en participant aux rassemblements organisés partout en France.

Largement majoritaires aux élections, le SNES et la FSU remercient tous ceux qui ont apporté leur soutien et leur vote. MAURUURU ROA

Les élections de décembre 2014 ont laissé une grande avance au SNES qui sort majoritaire chez les agrégés (3 sièges sur 5) et les certifiés (11 sièges sur 19).
Pour la FSU, le SNEP obtient 2 sièges sur 4 chez les certifiés et a un commissaire paritaire sur la liste des agrégés. C’est un record historique que la FSU obtient à l’université de Polynésie où le SNESup remporte une majorité écrasante de voix et de sièges. Dans le premier degré, la percée du SNUIPP est également à inscrire dans les annales en obtenant 1 siège sur 6.
Pour les 4 années qui vont suivre, le SNES, SNEP, SNESup et SNUIPP vont donc continuer à défendre le statut des enseignants titulaires, contractuels et vacataires.